Éviter de prendre froid en prévention de l’angine

Sommaire

 

Lorsqu'on est facilement sujet aux angines, il est nécessaire de suivre quelques gestes simples.

1. Réflexes quotidiens pour éviter de prendre froid

En prévention des maux d'hiver, et particulièrement de l'angine, il est recommandé de :

  • Bien se couvrir la gorge avec une écharpe épaisse, en laine par exemple, dès les premiers grands froids.
  • Prendre l’habitude de toujours prendre un foulard avec vous, il pourra s’avérer utile en cas de variation de température importante.
  • Prendre le temps de se sécher les cheveux après les avoir lavés ou après la pluie et éviter de se coucher avec les cheveux mouillés.
  • Garder ses pieds au sec et au chaud. Pour cela, on peut les réchauffer à l’aide d’une bouillotte et dormir muni de chaussettes épaisses. Éviter de marcher pieds nus et porter des chaussons épais, voire chauffants.

2. Pull, écharpe, bonnet, chaussettes : le quartet anti-angine

Tout d'abord, pensez à vous couvrir en adoptant la technique de l’oignon : plusieurs couches plutôt qu'un seul gros pull ! Ainsi vous pouvez mieux vous adapter aux différences de températures entre un lieu et un autre.

Bon à savoir : si vous prenez le métro, le tram ou le bus, vous avez certainement pu expérimenter la différence importante de température entre le transport bondé et la rue venteuse ! Pensez-y.

Autour du cou

Écharpe ou foulard, l'important et de limiter les courants d'air autour du cou.

Sur la tête

N’oubliez pas le bonnet : c’est par la tête que 80 % de la chaleur du corps est perdue. Vous pouvez même le garder la nuit !

Bon à savoir : les gants sont aussi d’une grande utilité pour vous protéger, néanmoins ils peuvent rendre la préhension peu pratique et dès que vous les retirez à l'extérieur, le froid paraît encore plus mordant. Utilisez vos poches !

Aux pieds

Gardez vos pieds au sec et au chaud. Les chaussettes sont indispensables ! Avant de vous coucher, réchauffez vos pieds à l’aide d’une bouillotte et portez des chaussettes épaisses. Évitez de marcher pieds nus et portez des chaussons épais, voire chauffants.

Attention : à l'extérieur, ne mettez pas de chaussettes trop épaisses qui rendront votre pied à l'étroit dans vos chaussures. En effet, le pied compressé a du mal à se réchauffer. Il faut créer une pellicule d'air chaud entre la chaussette et le pied, exactement comme la pellicule d'eau chaude qui se crée entre la combinaison de plongée et le plongeur.

3. Maîtriser la température de son lieu de vie

Ne surchauffez pas vos lieux de vie ! La température idéale se situe entre 18 °C et 19 °C. Aérez régulièrement et s’il le faut, humidifiez les pièces à vivre (placez des coupelles d’eau sur les radiateurs ou étendez votre linge dans les pièces à vivre).

Il est tout particulièrement important de se couvrir aux intersaisons, périodes auxquelles le corps est un peu plus fragile. Les intersaisons sont déterminées par la médecine chinoise aux dates suivantes :

  • du 18 janvier au 4 février ;
  • du 19 avril au 6 mai ;
  • du 22 juillet au 8 août ;
  • du 22 octobre au 8 novembre.

Cette dernière intersaison, qui précède l’hiver, est la plus dangereuse pour les personnes sujettes aux angines. Soyez encore plus vigilants !

L'hiver vous engourdit, vous démotive ? Ne vous laissez pas faire, lisez nos contenus !

Ces pros peuvent vous aider